3 millions de logements inoccupés en France soit 8 % du parc immobilier !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=tbfx4e1nPn0?width%3D640px%26amp%3Bheight%3D412px%26amp%3Btheme%3Ddark%26amp%3Bautoplay%3D0%26amp%3Bvq%3Dlarge%26amp%3Brel%3D0%26amp%3Bshowinfo%3D1%26amp%3Bmodestbranding%3D0%26amp%3Biv_load_policy%3D1%26amp%3Bautohide%3D2%26amp%3Bwmode%3Dopaque]

En France, le nombre de logements inoccupés a augmenté de 3,4 % par an entre 2010 et 2015 : un rythme de croissance 6 fois plus élevé que dans les années 90 !

Un taux de vacance de presque 10 % dans les grandes villes

En France, les logements vacants augmentent à un rythme plus soutenu qu’auparavant. Leur nombre a progressé de 3,4 % par an en moyenne entre 2010 et 2015, soit un rythme de croissance 2,5 fois plus élevé qu’entre 1999 et 2010 et 6 fois plus élevé qu’entre 1990 et 1999. Ainsi, en 2015, 2,8 millions de logements sont vacants en France, soit 8 % du parc de logements. Notons qu’entre 2010 et 2015, dans les métropoles régionales, le parc de logements vacants augmente moins vite qu’ailleurs, mais le taux de vacance y est élevé (9,5 %). Dans les périphéries de ces métropoles, la vacance de logements est plus faible en proportion, mais sa croissance est plus prononcée. Ceci peut témoigner de la perte d’attractivité d’une partie du parc, accélérée par une augmentation des constructions neuves. Dans les moyens et petits pôles urbains, ainsi que dans les communes isolées, le rythme de progression de la vacance est similaire à la moyenne nationale.

Graphique Logement Le taux de vacance est souvent plus élevé dans le centre des métropoles qu’en périphérie. © INSEE

Bon à savoir

La France compte 3 millions de logements inoccupés !

Le nombre de logements inoccupés est moins élevé dans les zones tendues

Dans les métropoles régionales, le taux de vacance est toujours plus élevé dans les villes-centres que dans leur zone d’influence. En 2015, parmi les 23 aires urbaines peuplées de 400 000 habitants ou plus, les écarts entre villes-centres et la moyenne des communes de banlieue sont particulièrement marqués : plus de 4 points, au sein des aires de Douai - Lens, Nice, Avignon, Rouen, Grenoble, Nancy et Caen. A l’opposé, la vacance est plus équilibrée (écart inférieur à 2 points) dans les aires de Lyon, Toulon, Bordeaux, Nantes, Marseille - Aix-en-Provence, Strasbourg, Clermont-Ferrand et Rennes. Par ailleurs, nous constatons que lorsque le marché immobilier est tendu, avec une offre de logements inférieure à la demande, le taux de vacance est en moyenne moins élevé. Dans les 27 grandes aires urbaines où le marché est tendu, le taux de vacance atteint en moyenne 6,7 % contre 8,6 % dans celles où le marché est moins porteur.

Crédit: Vincent Cuzon

A voir :

RenovAppartVignette02

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif.

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante. Vous voulez vous évader de la Rat Race ? vous cherchez un rendement locatif ? un cash flow positif ? Contactez-nous !

A travers des levées de fonds régulières, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds se présente en participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg,

***

A lire :

S’évader de la Rat Race ? Le cash-flow positif !

Ikigai, ce test japonais a changé ma vie

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

Comment s’en sortir financierement

Comment éviter les pièges de l’immobilier locatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »