Une France fracturée par la crise du logement

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Sous le quinquennat de François Hollande, le nombre de personnes confrontées à la crise du logement a continué de croître. Près de 4 millions de citoyens sont mal logés et plus de 12 millions fragilisés. La Fondation Abbé Pierre appelle à se mobiliser.

Un volontaire de l’association Action Froid distribue vivres et couvertures à une sans-abri, à Paris, le 19 janvier 2017. © JACKY NAEGELEN / REUTERS / REUTERS

En matière de lutte contre le mal-logement, le bilan du quinquennat Hollande est en « demi-teinte », juge la fondation Abbé Pierre dans son rapport annuel. Malgré les engagements du candidat Hollande et une « activité législative assez dense » liée au logement pendant le quinquennat (loi ALUR, loi relative à la mobilisation du foncier public, etc.), en 2017, « le nombre de personnes confrontées à la crise du logement continue d’augmenter ». Près de quatre millions de citoyens sont mal logés (c’est-à-dire soit privés de logement personnel soit confrontés à des conditions de logement très difficiles) et plus de douze millions sont « fragilisés par rapport au logement » (locataires en situation d’impayés, par exemple).

Plusieurs tendances montrent une aggravation de la situation. Ainsi, le nombre de personnes sans domicile (143 000, selon l’Insee) a augmenté de 50 % entre 2001 et 2012. Sur le plan de l’immobilier, « alors que le président de la République avait fixé l’objectif de 500 000 constructions neuves par an, dont 150 000 logements sociaux, on ne peut que constater à la fin de ce quinquennat que le compte n’y est pas ».

“Je cherche un logement” est devenu une réalité pour beaucoup

Parmi les points positifs, la fondation cite notamment l’encadrement des loyers, qui a des « effets concrets et directs, sonnants et trébuchants, pour les ménages » et qu’il est « indispensable de renforcer ». Pour renverser la tendance, « il faut complètement changer d’échelle », plaide Christophe Robert, délégué général de la Fondation. « Si on met en place un grand plan d’action national pour sortir les sans-domicile de leur situation, on peut régler la question en cinq ou dix ans selon les territoires », assure-t-il. Pour combattre efficacement le mal-logement, la Fondation émet quinze propositions, parmi lesquelles la production de 150 000 logements sociaux par an accessibles aux plus modestes. Concernant les migrants, elle insiste sur la nécessité de débloquer des moyens pour les loger et les accompagner et celle d’assouplir les possibilités de régularisation, « afin d’éviter que des dizaines de milliers de personnes soient en situation de grande précarité pendant des années ». Mardi, certains candidats à la présidentielle, à l’exception de Marine Le Pen, avec qui la Fondation est en « désaccord profond », débattront de ces sujets à La Défense (Hauts-de-Seine). En cette année électorale, ce tableau alarmant appelle une mobilisation de la classe politique mais aussi, dix ans après la mort de l’abbé Pierre, de la société tout entière.

crédit: EDOUARD PFLIMLIN

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif.

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante.

A travers des levées de fonds régulières, sur la plateforme Leetchi, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds offre en cadeau Iphone X ou Galaxy S9 ainsi que des participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg, https://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

A voir :

VignetteCIISA

A lire :

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »