EHPAD : quel coût dans votre région ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

“Notre Toît” (notretoît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat partagé, maisons passives, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à la classique maison de retraite, mapad ou ehpad. Grâce à des résidences senior, des villages senior, Notre Toît.fr offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire de la silver économie et du bien-être des seniors.
Un acteur solidaire également dans l’investissement immobilier, neuf ou locatif et dans l’achat locatif.

En 2015, 592 900 personnes sont hébergées en EHPAD privés en France. Mais les coûts sont bien souvent insupportables pour les familles, et les disparités régionales sont majeures. Retraite plus a dressé une carte des tarifs des maisons de retraites privées pour chaque région.

C’est, sans surprise, l’Ile de France qui remporte la palme de la cherté des maisons de retraites privées. Pour une personne en GIR 5 et 6, en incluant le ticket modérateur, il en coûtera 3 046 euros mensuels en moyenne en France, somme qui peut monter à 4 430 euros par mois à Paris.

Le tarif le moins cher ? On le trouve en Poitou Charente : 2 325 euros mensuels, somme qui peut varier de 2 650 euros par mois en moyenne à Poitiers, mais monter à 3 045 euros à Nantes, ville voisine mais sise en Pays de la Loire (2 864 euros en moyenne mensuelle).

Les sommes sont tellement élevées pour les familles, que Retraite Plus, qui oriente les familles vers les maisons de retraite, relève que ces dernières sont de plus en plus nombreuses à envisager une localisation de leurs anciens dans des agglomérations limitrophes mais moins chères.

Si l’on peut payer jusqu’à 6 000 euros par mois en EHPAD en Ile de France, on peut aussi y trouver, plus loin, un établissement à 1 500 euros. En moyenne, les écarts sont de 350 euros mensuels entre Troyes (2 622 euros) et Strasbourg (2 974 euros), de 300 euros entre Lyon (3 048 euros) et Clermont Ferrand (2 743 euros) ou de 300 euros entre Montpellier (2 809 euros) et Nice (3 14 euros).

Retrouvez l’infographie reprenant tous les chiffres

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »